Vous êtes ici

Herbes à poux et herbes à la puce

Dates de coupe de l'herbe à poux

Pour un maximum d'efficacité, il est fortement recommandé de prévoir deux dates de coupe :

15 juillet et 15 août (+- 7 jours)

Pour plus de détails, vous pouvez consulter le dépliant du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec ainsi que l'article « Reconnaître et limiter la présence de l'herbe à poux ».

De plus, il est possible d'avoir des renseignements en prenant connaissance de la documentation « L'herbe à poux et l'herbe à la puce... Ce n'est pas pareil... » de l'Agence de développement de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux du Québec. 

 

Herbe à la puce                  Herbe à poux

L'herbe à la puce et l'herbe à poux sont facilement discernables et les problèmes qu'elles causent sont totalement différents.

L’herbe à poux (Ambrosia artemisiifolia L.) est une mauvaise herbe très répandue au Québec.  Elle constitue une nuissance pour une grande partie de la population. 1 personne sur 7 souffre d'allergie dû au pollen dégagé par cette plante. 

L'herbe à la puce provoque des réactions cutanées tandis que l'herbe à poux est sans danger au toucher en tout temps. C'est son pollen qui nous irrite!

L'herbe à la puce (Toxicodendron radicans), mais on la désigne encore parfois sous son ancienne appellation de Rhus radicans. La sève de l'herbe à la puce renferme de l'urushiol, un allergène qui cause une douloureuse inflammation de la peau (dermite de contact allergique) chez environ 85 % de la population. L'urushiol est présent dans toutes les parties de la plante, à l'exception du pollen.

Pour arriver à se débarrasser de l'herbe à la puce, il faut être aussi tenace qu'elle!

  • Arracher la plante, enlever tous les rhizomes visibles et travailler le sol fréquemment pour entraver sa capacité de reproduction. Il est important de bien se protéger lors de ces opérations et de nettoyer adéquatement les vêtements et les outils utilisés.
  • Étouffer l'herbe à la puce en la recouvrant d'un vieux tapis, d'un épais plastique de couleur noire ou d'un autre matériel durable pendant au moins 1 ans. Prendre soin de couvrir le sol jusqu'à 2 m autour du plant.
  • En dernier recours, utiliser un pesticide à faible impact dont l'ingrédient actif est l'acide acétique ou le mélange d'acides caprique et pélargonique.
  • Se défaire des débris végétaux en les plaçant dans un sac à ordure bien identifié ou en les enfouissant profondément dans le sol. Ne jamais les composter ou les brûler. L'inhalation de fumée dégagée par la combustion de la plante peut causer une réaction pulmonaire sévère.

Pour obtenir toute l'information relative à l'herbe à poux et sur l'herbe à la puce, nous vous invitons à consulter le site internet du Jardin Botanique de Montréal Espace pour la Vie/Herbe à poux et herbe à puce.

Référence : Jardin Botanique de Montréal