Vous êtes ici

Historique

Son histoire

 

La bibliothèque a officiellement vu le jour en 1981, succédant ainsi à la bibliothèque de la paroisse.  Cette dernière avait desservi la population pendant  (32) années, animée par des bénévoles avec beaucoup de mérite et de dévouement.  La nouvelle bibliothèque prit place dans un édifice adjacent  à l’hôtel de ville à Saint-Zotique.  Elle n'a cessé de prendre de l'expansion avec les années, jusqu'au jour où ses locaux ne furent plus assez grands pour répondre adéquatement aux besoins de la population. En (2013) Elle déménagea donc dans de nouveaux locaux, plus modernes et plus spacieux adjacents à l’école primaire Les Orioles de la Commission scolaire des Trois-lacs.

En plus de ses diverses collections, elle possède une salle réservée aux conférences et rencontres, un coin pour l’utilisation d’ordinateurs avec connexion Internet et organise des activités pour les enfants, les adolescents et les adultes. En décembre 2016, elle comptait (3184) abonnés actifs habitant Saint-Zotique et les environs, soit aux alentours de 20% de la population de Saint-Zotique en deçà de la moyenne québécoise pour les bibliothèques autonomes qui était de 31,9% en 2014. Le nombre de prêts s’élevait en 2016 à (47015) documents une moyenne de (3920) prêts par mois.  La directrice occupant le poste de responsable de la bibliothèque chapeaute les tâches des  bénévoles et de son personnel préposés/commis au comptoir du prêt tout en étant la principale responsable de la sélection, du traitement, de la mise en circulation et de la diffusion des documents ainsi que des activités d’animation de la bibliothèque.

 

Population 

 

Selon le recensement du Canada, la croissance de la population de Saint-Zotique de 2001 à 2011 représente une variation de 59,2 % alors que celle de la zone avoisinante est de 6,9 % et celle de la province du Québec est de 7,9 %. Le décret[1] de population pour l'année 2016 estime à 7 793 le nombre d'habitants.

Globalement, la population de Saint-Zotique est légèrement plus jeune (âge médian de 40 ans) que la moyenne québécoise (41 ans). La proportion de la population de sexe masculin est également légèrement supérieure (50,4 %) comparativement à la zone avoisinante (49,6 %) ainsi qu'à la moyenne québécoise (49,0 %).

En outre, la proportion de la population francophone de Saint-Zotique (96 %) est largement supérieure à celle observée dans la zone avoisinante (82 %) ainsi que dans l'ensemble du Québec (79 %). 

 

La clientèle 

La bibliothèque municipale de Saint-Zotique dessert la population tout en s’adaptant aux besoins de sa clientèle. Le développement des collections de la bibliothèque tient compte également des écoles qui se trouvent sur son territoire. C'est pourquoi, même si la bibliothèque municipale de Saint-Zotique joue un rôle éducatif, elle ne vise pas à suppléer aux bibliothèques d’enseignement, mais plutôt à offrir des ressources complémentaires.

Le citoyen est le centre (au cœur) des préoccupations de la bibliothèque municipale de Saint-Zotique et inspire celle-ci dans le choix de ses actions. La bibliothèque municipale de Saint-Zotique donne à tout individu le libre accès à la connaissance et à la culture. En rejetant, dans le respect de la loi, toute forme de censure dans le développement de leurs collections et dans leur offre de services, la bibliothèque permet aux citoyens d’avoir accès à une pluralité de contenus et de points de vue, de développer leur sens critique et de profiter d’un environnement où priment la liberté intellectuelle et l’indépendance d’esprit.